2007 Suisse, sur la Route des Lacs

Nous profitons du week-end de Pâques pour entamer notre saison vélo avec ce petit voyage qui commence sur le pas de notre porte. Comme d’habitude, nous « améliorons » le parcours original en y ajoutant un petit col, le Aecherlipass (1458 m), au sommet duquel nous retrouvons de la neige, encore bien présente en altitude à ce moment de l’année.

Route n° 9 de la Suisse à Vélo, la Route de Lacs va du Léman au Bodensee (ou de Montreux à Rorschach) – en passant par les lacs de Gruyère, Thun, Brienz, Quatre Cantons, Zug, Siehl, Zürich et Walen- en un peu plus de 500 km.

La carte du parcours

Les étapes

  1. Les Paccots – Saanen
  2. Saanen – Iseltwald
  3. Iseltwald – Giswil
  4. Giswil – Luzern

Les photos du voyage

Le carnet de route

Les Paccots – Saanen

[singlepic id=1032 w=180 h=135 float=right]L’avantage avec une virée qui démarre sur le pas de sa porte, c’est qu’on peut vite rentrer à la maison réparer son porte bagages quand il a la bonne idée de montrer dès les premiers tours de roue qu’il ne tiendra pas le coup longtemps.

Après le vélo habituel de Pierre qui avait décidé la veille du départ qu’il ne ferait pas un kilomètre de plus, c’est le moment de se dire qu’il va sérieusement falloir envisage d’améliorer son équipement et s’acheter un vrai porte-bagages! (pour le vélo on verra plus tard…)

C’est donc avec le Tool à la place du VTT et son vélo habituel pour Anita que nous nous mettons en route et que nous allons jusqu’à Saanen où nous passons la nuit dans une auberge de jeunesse.

La montée par Chateau d’Oex est magnifique et les routes empruntées par le parcours de la Suisse à vélo nous permettent d’éviter le plus souvent le gros du trafic.

Saanen – Iseltwald

[singlepic id=1056 w=180 h=135 float=left]Là encore les paysages sont superbes et la montée vers Schönried et Saanenmöser est très « carte-postalesque ». Sommets enneigés en arrière-plan, petit train de montagne, vaches dans les prés, soleil radieux et petite route tranquille. Le menu est un régal!

Ensuite c’est une longue descente vers Spiez et le Lac de Thoune puis encore un peu de route jusqu’au lac de Brienz et Iseltwald où nous passons la nuit sous tente au camping.

Iseltwald – Giswil

[singlepic id=1070 w=180 h=135 float=right]D’Iseltwald à Giswil on franchi le col du Brünig (1005 m.) que le parcours de la Route n°9 nous fait atteindre par Meiringen/Hasliberg sur une petite route forestière non goudronnée, dans le calme et loin des voitures.

La descente de l’autre côté est comme toutes les descentes: grisante et jouissive. Elle nous emmène jusqu’à Giswil où nous passons la nuit au camping au bord du lac.

Giswil – Luzern

[singlepic id=1100 w=180 h=135 float=left]Depuis Giswil notre projet était de revenir sur Thun ou Berne par le col du Glauben (1540 m.) mais malheureusement celui-ci est encore fermé à cause de la neige. C’est dommage parce que c’est un très beau col.

Au lieu de cela nous partons en direction de Lucerne où nous devrons prendre le train pour rentrer, le long (et pourtant trop court) week-end de Pâques étant sur le point de se terminer.

En route nous faisons quand même un crochet par un joli petit col, l’Aecherlipass (1458 m.), au sommet duquel il y a encore de la neige mais la route ayant été ouverte récemment nous le passons sans problème, heureux d’avoir quand même trouvé un col à se mettre sous la dent!

Le week-end se termine dans le train. Nous nous disons que profiter de Pâques pour commencer la saison du cyclotourisme est une bonne idée, si ce n’est que 4 jours c’est un peu court. L’idéal serait d’y ajouter quelques jours de vacances avant ou après pour profiter de quelques dix jours de congé pour pédaler.

C’est décidé, c’est ce que nous ferons l’année prochaine!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *